Menu

Transition énergétique et écologique

Mots-clés : malédiction du carbone, croissance économique, gaz à effet de serre

Le découplage entre la croissance économique et ses impacts environnementaux, nécessite des transformations majeures des activités productives et la réduction drastique de l’exploitation des ressources naturelles. Parmi les voies possibles, Mouez Fodha s’intéresse à l’économie circulaire et plus spécifiquement au recyclage des ressources.
Ses recherches en cours analysent les conséquences à long terme du déploiement de différentes sources d’énergie (fossiles, nucléaire, renouvelables).

Parvenir à réduire les émissions de gaz à effet de serre suffisamment pour respecter les objectifs des accords de Paris au niveau mondial se heurte à la « malédiction du carbone », étudiée par Mireille Chiroleu-Assouline, Mouez Fodha et Yassine Kirat qui montrent que les pays riches en ressources fossiles ont structurellement des taux d’émission plus importants que les pays pauvres en ressources, et ceci dans tous leurs secteurs d’activité.

L’apparition de nouvelles technologies peut accélérer la transition énergétique et écologique, si tant est que les incitations de politique économique permettent leur adoption et l’éviction des technologies plus polluantes. Xavier Koch et Mireille Chiroleu-Assouline s’intéressent à ce sujet et tout particulièrement aux effets de lock-in technologique pouvant bloquer la diffusion de technologies décarbonées.

  • Chercheurs : Mireille Chiroleu-Assouline, Mouez Fodha, Fanny Henriet, Katheline Schubert.
  • Doctorant associé: Xavier Koch

« 5 articles… en 5 minutes ! » associés à cette thématique

Mireille Chiroleu-Assouline, Yassine Kirat, Mouez FodhaLa malédiction du carbone dans les pays développés

Mouez FodhaEnfouissement des déchets radioactifs : la stratégie du reculer pour mieux stocker ?